Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juillet 2020 4 16 /07 /juillet /2020 21:04

Randonnée du 15 juillet 2020

 

Agréable randonnée à travers des alpages abondamment fleuris, un sommet sympathique et une vue superbe sur les sommets des Bauges et sur les massifs environnants (Chartreuse, Belledonne, Aravis, Mont-Blanc). 

 

Conditions : temps couvert et frais, nuages menaçants mais pas de pluie.

Difficulté : facile à moyenne en fonction des conditions (quelques passages pentus à partir du col du Colombier pouvant être glissants par temps de pluie).

Plusieurs options complémentaires sont possibles à l’aller comme au retour (description ci-dessous).

Faune : marmottes

Flore : abondante flore estivale (grande gentiane jaune, épilobe, doronic, circe, lys martagon, myosotis, géranium, etc)

Départ

Village d’Aillon-le-Jeune sur la D59. Prendre au centre du village la D32 en direction de la Chartreuse d’Aillon (La Correrie - panneaux) ; après le couvent, continuer sur la petite route qui remonte N la Combe de Lourdens, laisser à droite celle qui mène aux chalets de Pra-Gelaz puis, après 800 m, se garer sur l'aire forestière du "Muret" après le pont.

Itinéraire

Carte IGN 1/25000° 3432 OT Massif des Bauges

Du stationnement (alt. départ 1180m), prendre la piste pastorale (panneaux) qui s’élève W puis N en direction du col de la Cochette. Plusieurs raccourcis (panneaux : "col de la Cochette direct") permettent de couper le chemin de montée mais il convient de bien suivre les fléchages car de nombreuses pistes forestières sont  récentes (non indiquées sur la carte) et sont sans issue.

L’itinéraire s’élève agréablement dans la forêt puis rejoint le GR 96 "Tour des Bauges"  et l'emprunte jusqu’au col de la Cochette (1694m). Au col (panneaux) possibilité d’atteindre le sommet du Mont Colombier par l’arête S, aérienne et exposée (non empruntée ce jour).

 

Laisser le GR 96 qui descend vers les chalets de la Fullie (option possible pour le retour) pour continuer en direction du chalet de Rossane par la piste tracée sur le flanc W du Mont Colombier.

 nb : créée depuis quelques années au bas du Mont Colombier, cette piste à longtemps enlaidi sa belle et raide face pyramidale très prisée des skieurs de randonnée. Depuis,  la nature a repris peu à peu ses droits, la végétation repousse mais l'érosion accélère aussi son travail de sape (glissements, éboulements).

 

Atteindre le chalet de Rossane (1738m) puis, après une courte montée, parvenir au plateau d'alpage et au col du Colombier ((1799m).

Option en A/R : du col une sente traverse l'alpage à main droite et remonte  l'arête W du Mont Colombier ( 2046m - 1h A/R – difficulté moyenne)

Le sentier descend ensuite au bas de la vaste dépression  (gouille, parc à moutons) sous la face W du Mont Colombier (panneau "Creux du Lac" -  1700m).

 

Poursuivre vers la Dent de Rossanaz, bien visible, et prendre le sentier qui se dirige NE vers le col de Rossane (1782m) à partir duquel on aperçoit N la croix sous le sommet.

De ce promontoire (1875m - ou de la table d’orientation située au sommet de la Dent de Rossanaz - 1891m - 10mn A/R), la vue porte sur le Mont Trélod, la Dent des Portes et la Dent de Pleuven tout proches, puis au-delà, sur l'Arcalod, le Mont de la Coche, le Mont Pécloz et le Mont d'Armène, attirants prétextes à de futures randonnées.

 

Retour par le même itinéraire,

 

ou, en boucle, par les chalets de la Fullie.

 

Pour cette option, revenir par l’itinéraire de l’aller jusqu’au col de la Cochette  et retrouver le GR 96 avant de poursuivre E par celui-ci en direction des chalets de la Fullie (panneau après  l’épingle à droite et sente en face à gauche, assez peu visible dans une végétation touffue) en passant sous la falaise E du Mont Colombier.

Des chalets (dont on peut apprécier le cadre magnifique), couper SE par une sente peu marquée au départ qui rejoint le col de la Fullie (1338m), descend vers l’alpage de  Pra-Gelaz (quelques passages glissants et boueux) puis rejoint la petite piste qui conduit au chalet de Pra-Gelaz (1200m)

Prendre à droite  (panneaux) jusqu’à retrouver l’embranchement (lieudit le Muret) avec la route empruntée à la montée et rejoindre le lieu de départ (en dépit de sa longueur - 1 km environ - cet itinéraire bitumé est relativement agréable car en sous-bois et peu fréquenté).

Compter 2km et 1h supplémentaires pour cette variante.

 

Dénivelée : 890 m environ

Temps de marche : 5 h 00 (dont 2 h 30 de montée)

Distance : 10km environ

 

La croix (1875m) vue du sommet de la Dent de Rossanaz 1891m

La croix (1875m) vue du sommet de la Dent de Rossanaz 1891m

Un des raccourcis sur l'itinéraire de montée au départ du Muret

Un des raccourcis sur l'itinéraire de montée au départ du Muret

Suite de l'itinéraire de montée par la piste pastorale

Suite de l'itinéraire de montée par la piste pastorale

Le col de la Cochette (1694m) vu de la piste de montée

Le col de la Cochette (1694m) vu de la piste de montée

...suite de l'itinéraire de montée

...suite de l'itinéraire de montée

...suite

...suite

Rochers de la Bade (1850m) vus de la piste de montée

Rochers de la Bade (1850m) vus de la piste de montée

Mont Colombier (2046m),  arête SW, vu du col de la Cochette

Mont Colombier (2046m), arête SW, vu du col de la Cochette

La piste pastorale vers le chalet de Rossane

La piste pastorale vers le chalet de Rossane

La piste pastorale (vue arrière sur le col de la Cochette)

La piste pastorale (vue arrière sur le col de la Cochette)

Col du Colombier 1799m

Col du Colombier 1799m

Sortie de la combe du Cheval (itinéraire depuis Aillon-le-Vieux)

Sortie de la combe du Cheval (itinéraire depuis Aillon-le-Vieux)

Dent de Rossanaz vue du col de Rossane

Dent de Rossanaz vue du col de Rossane

Vue arrière sur l'itinéraire depuis le col du Colombier

Vue arrière sur l'itinéraire depuis le col du Colombier

Alpage de Rossanaz

Alpage de Rossanaz

Croix de Rossanaz 1875m

Croix de Rossanaz 1875m

Sommet de la Dent de Rossanaz 1891m

Sommet de la Dent de Rossanaz 1891m

Sur le sentier de retour

Sur le sentier de retour

Remontée au col du Colombier

Remontée au col du Colombier

Col du Colombier (vue arrière)

Col du Colombier (vue arrière)

Retour au col de la Cochette

Retour au col de la Cochette

Retour vers le Muret

Retour vers le Muret

Partager cet article
Repost0
14 juillet 2020 2 14 /07 /juillet /2020 17:23

Randonnée du 12 juillet 2020

 

Très belle randonnée dans le Massif du Beaufortain qui, outre le cadre exceptionnel des Lacs de Forclaz (ou Les Cinq Lacs), offre des vues incomparables sur les sommets et les pics voisins.

 

Conditions : beau temps doux, puis nébulosités de plus en plus épaisses au cours de la journée.

Faune : marmottes

Flore : toute la flore estivale d’altitude (gentiane cilliée, myosotis, potentille, cirse, centaurée, rhododendron, etc)

Difficulté : facile voire familiale jusqu’au Lac Esola, moyenne ensuite (sentier bien tracé, mais tenir compte de la longueur de l’itinéraire pour voir l’ensemble des lacs et monter jusqu’à la crête). Nombreuses plaques résiduelles de neige à partir de 2400m.

 

Accès

 

Rejoindre Bourg-St-Maurice par la N 90 puis prendre à gauche la D 902 en direction du Cormet de Roselend. Après 1,5 km environ tourner à gauche et emprunter la petite route qui monte vers les hameaux des Maisonnettes et des Echines. Continuer tout droit au-dessous du hameau des Echines-Dessus et poursuivre sur cette très étroite et longue route (12 km) jusqu’au Fort de la Platte. Parking obligatoire sous le fort plutôt qu’au sommet (activité pastorale).

nb : en saison d'alpage, prendre impérativement la route du fort avant 8h30/8h45 pour éviter de rencontrer le camion qui descend le lait sur Bourg-St-Maurice et devoir faire une longue marche arrière dans ce secteur très pentu.

 

Itinéraire

 

Cartes IGN 1 /25000° Les Arcs-La Plagne 3532 ET et 3532 OT Massif du Beaufortain

 

Du parking (1890m) rejoindre le fort, soit par la piste soit par le raide raccourci (15 mn- panneaux).

Au Fort de la Platte* (1993m), site privé reconverti dans l’activité pastorale (chèvres et vaches – vente de fromages) suivre le sentier (panneaux) et les tronçons de piste qui montent NW en suivant le large vallon du ruisseau des Vieilles.

Atteindre sans difficulté le col de Forclaz (2316m - panneaux) puis le lac Esola (2333m - détour de quelques minutes pour descendre jusqu’au lac) au pied de la Pointe de la Terrasse (2881m).

 

Poursuivre par une petite descente NW vers la plaine alluviale (ancien lac comblé) sous la Torche 2615m, arriver au lac Riondet 2471m, puis continuer N pour contourner le lac Cornu 2460m par sa rive droite (sens orographique) avant de rejoindre le lac Verdet 2465m.

 

A partir de l’ensemble de ces lacs la vue est splendide sur les grands sommets qui bordent le vallon (Pointe de la Terrasse 2881m, Pointe Motte 2718m, Pointe de la Combe Neuve 2961m, Pointe de Leisette 2910m.

 

Reprendre W le sentier pour poursuivre jusqu’au lac Noir 2532m, le plus grand des cinq lacs, qui reflète les aiguilles acérées de la Pointe Motte 2718m.

 

Contourner le lac à main droite et prendre le sentier qui monte jusqu'au collet de l'antécime de la Pointe Motte 2718m.

 

De ce promontoire qui domine l’austère combe de la Neuva (accès au col du Grand Fond à partir du Cormet de Roselend), la vue est magnifique sur le Mont Blanc, l’Aiguille du Grand Fond 2920m, la Brèche de Parozan, la Pointe de Presset 2858m, le col du Grand Fond, l'Aiguille de la Nova 2893m, et aussi sur la Pointe de Combe Neuve, le Roignais, la Pointe de la Terrasse qui ont jalonné le parcours de montée.

 

Retour par le même itinéraire.

 

(*) Fort de la Platte : à la fin du XIX° s. pour répondre à l’édification d’ouvrages de défense côté italien, l’armée française entreprend la modernisation de ses fortifications alpines. Le blockhaus - ou Fort de la Platte ou Fort des 2000 – avait pour objectif de surveiller la route du col du Petit Saint Bernard et la Haute Tarentaise. Pendant l’entre-deux guerres, l’ouvrage est intégré au secteur fortifié de la Savoie et à la Ligne Maginot puis il est désarmé rapidement à la fin de la dernière guerre.

Il est privé depuis une cinquantaine d’années. (source Wikipédia)

 

Dénivelé : 950m

 

Temps de marche : 5h30 dont 3h00 de montée

 

Distance estimée : 13km

 

Lac Noir 2532m

Lac Noir 2532m

Le Mont Pourri 3779m vu du départ

Le Mont Pourri 3779m vu du départ

La montée au fort par le raccourci

La montée au fort par le raccourci

Les alpages du plateau

Les alpages du plateau

La piste de montée au départ

La piste de montée au départ

...suite

...suite

Une gouille, miroir de la Pointe de Leisette 2915m

Une gouille, miroir de la Pointe de Leisette 2915m

Col de Forclaz 2316m devant la Pointe de Leisette 2915m

Col de Forclaz 2316m devant la Pointe de Leisette 2915m

Vers le passage à gué du ruisseau des Vieilles

Vers le passage à gué du ruisseau des Vieilles

Lac Esola 2333m

Lac Esola 2333m

Suite de l'itinéraire de montée

Suite de l'itinéraire de montée

Lac Riondet 2471m

Lac Riondet 2471m

Lac Riondet (suite)

Lac Riondet (suite)

Lac Cornu  2460m

Lac Cornu 2460m

Suite de l'itinéraire de montée

Suite de l'itinéraire de montée

Lac Verdet 2465m

Lac Verdet 2465m

Suite de l'itinéraire de montée

Suite de l'itinéraire de montée

Vue arrière sur le lac Riondet et le lac Cornu

Vue arrière sur le lac Riondet et le lac Cornu

...suite

...suite

Lac Noir 2532m

Lac Noir 2532m

Montée vers la crête

Montée vers la crête

...suite

...suite

Aiguille de la Nova 2893m et col du Grand Fond 2671m (vus de la crête)

Aiguille de la Nova 2893m et col du Grand Fond 2671m (vus de la crête)

Le Mont Blanc vu de la crête

Le Mont Blanc vu de la crête

Combe de la Neuva

Combe de la Neuva

Brèche de Parozan 2663m - Aiguille du Lac 2749m et Pointe de Presset 2858m

Brèche de Parozan 2663m - Aiguille du Lac 2749m et Pointe de Presset 2858m

Le retour (vue générale)

Le retour (vue générale)

Le fort de la Platte 1993m

Le fort de la Platte 1993m

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2020 3 01 /07 /juillet /2020 21:49


Randonnée du 29 juin 2020

Belle randonnée dans les combes du Massif des Aravis.

La perméabilité des massifs calcaires (Aravis, Bauges, Chartreuse) n’en fait pas des lieux favorables à la retenue de l’eau. Sur la partie N du Massif, excepté le lac des Confins (en partie artificiel), on ne trouve que le petit lac de Tardevant (dans la Combe du même nom) et la minuscule Gouille des Fours qui se niche dans la face E de la Chaîne, sur le plateau suspendu entre le Mont-Fleuri et l’Arête de la Besse. Le lac de Tardevant, dans un décor très sauvage, est donc un superbe but de randonnée, celle-ci pouvant être prolongée vers les cimes de l’Ambrevetta (2462m) et de Tardevant (2501m)

 Conditions : beau temps doux le matin puis chaud. Quelques passages nuageux élevés en fin d’a-m.

 Difficulté : randonnée facile jusqu’au lac de Tardevant, moyenne+ pour rejoindre les sommets de l’Ambrevetta et de Tardevant (longueur de l’itinéraire, pierriers, arête aérienne de Tardevant, présence de plaques de neige en début de saison)

 Flore : abondante flore estivale (lys de St-Bruno, lys Martagon, rhododendron, myosotis, crépide dorée, gentiane, doronic, saxifrage, campanule, linaire, etc)

 Faune : un chamois (pierrier sous les Rochers de la Salla)

 

Départ

La Clusaz - Parking de l'Arpettaz (2km après le Lac des Confins à l’E de La Clusaz), piste pastorale interdite au-delà.

Itinéraire

Carte IGN 1/25000° 3430 ET La Clusaz - Le Grand Bornand

Du parking (alt. départ 1430 m) prendre E la piste qui fait suite à la route et qui dessert les alpages. Au bas de la Combe de Paccaly (chalet de Paccaly - buvette), prendre S puis suivre E le panneau "Tardevant par Paccaly". Le sentier serpente dans une partie boisée puis traverse la combe et passe sous les Rochers de La Salla  (2217m) avant d’atteindre le chalet d’alpage de Paccaly-d’en-Haut (1671m)

Laisser S l'itinéraire qui monte dans la Combe de Paccaly (accès au Trou de la Mouche et à la Roche Perfia) et poursuivre NE au bas de la Combe de Tardevant.

Le sentier rejoint celui qui arrive du chalet-refuge de la Bombardellaz puis parvient par de larges boucles jusqu’au petit plateau où se trouve le chalet de Tardevant (1787m)

Par une série de lacets à travers les barres rocheuses et une succession de plateaux (montée soutenue), atteindre le lac de Tardevant (2110m) qui se niche à droite, sous la falaise des Rochers de la Salla.

Le site du lac, sauvage et encaissé (et encore partiellement glacé) est de toute beauté et il y règne une atmosphère très particulière de solitude et de silence lorsqu’on a la chance de pouvoir éviter la grande foule.


Option Ambrevetta et Tardevant :   poursuivre SE sur le sentier qui remonte  la combe (vers le haut, traversées de pierriers, plusieurs itinéraires possibles, nombreuses plaques de neige subsistant tard en saison), passe sous le sommet de l’Ambrevetta (2462m), atteint facilement à vue en obliquant NE puis, en revenant sur ses pas, reprendre la sente qui amène par une arête effilée à la cime de Tardevant (2501m).

 Cette option, de difficulté moyenne+ en fonction des conditions, est à privilégier pour le magnifique panorama qu’elle offre (sommets du Massif des Aravis - de la Pointe de Borderan à la Pointe Percée -, Envers des AravisCombe de la Grande ForclazMassif du Mont-Blanc et les sommets plus lointains du Jura, du Beaufortain, de la Vanoise, etc) mais requiert prudence  et maîtrise du vide (arête aérienne sur les derniers mètres conduisant au sommet de Tardevant).

Retour par le même itinéraire ou, en boucle, en passant par le chalet-refuge de la Bombardellaz.  Pour cette option, à la jonction des sentiers citée plus haut (panneaux) rejoindre le refuge par un agréable itinéraire en sous-bois puis par la piste (4km environ), en partie ombragée,  jusqu’au parking de départ.

 

Dénivelé : 680m (1080m avec l’option Ambrevetta/Tardevant)

Temps de marche : 4h30 (dont 2h30 de montée pour le lac) - rajouter 2h00 à 2h30 A/R pour l’Ambrevetta et  Tardevant.

Distance estimée : 15km (rajouter 1km environ pour le retour en circuit par la Bombardellaz)

Lac de Tardevant 2110m

Lac de Tardevant 2110m

Combe de Borderan

Combe de Borderan

Combe du Grand Crêt

Combe du Grand Crêt

Le chalet-buvette de Paccaly

Le chalet-buvette de Paccaly

Le sentier vers le lac de Tardevant

Le sentier vers le lac de Tardevant

Combe de Paccaly

Combe de Paccaly

Suite du sentier de montée

Suite du sentier de montée

Rochers de la Salla 2217m

Rochers de la Salla 2217m

Chalet de Tardevant 1787m

Chalet de Tardevant 1787m

Le sentier de montée vers le lac

Le sentier de montée vers le lac

...suite

...suite

Lac de Tardevant 2110m

Lac de Tardevant 2110m

La montée au-dessus du lac (au fond l'objectif du jour)

La montée au-dessus du lac (au fond l'objectif du jour)

Vue arrière sur le lac

Vue arrière sur le lac

Le talweg de montée

Le talweg de montée

Suite de la montée

Suite de la montée

...suite, la pente se redresse

...suite, la pente se redresse

...suite de la montée

...suite de la montée

...suite (un des plateaux)

...suite (un des plateaux)

La crête et la vue sur les Quatre Têtes (2364m) et le Mont Blanc

La crête et la vue sur les Quatre Têtes (2364m) et le Mont Blanc

Le sentier vers la crête de l'Ambrevetta et de Tardevant

Le sentier vers la crête de l'Ambrevetta et de Tardevant

...suite

...suite

Id vue arrière

Id vue arrière

Combe des Fours

Combe des Fours

L'Ambrevetta 2462m

L'Ambrevetta 2462m

Sommet de Tardevant 2501m

Sommet de Tardevant 2501m

Id

Id

Id

Id

La crête entre les cimes de Tardevant et de l'Ambrevetta

La crête entre les cimes de Tardevant et de l'Ambrevetta

L'itinéraire de retour

L'itinéraire de retour

Id

Id

...suite

...suite

...suite

...suite

...suite

...suite

Randonnée Montagne - Lac de Tardevant-Cimes de Tardevant et de l'Ambrevetta (Aravis)
Chalet de Crêt Pollet

Chalet de Crêt Pollet

Lys de St-Bruno

Lys de St-Bruno

Tabouret à feuilles rondes

Tabouret à feuilles rondes

Gagée ou Etoile jaune de Liotard

Gagée ou Etoile jaune de Liotard

Partager cet article
Repost0
26 juin 2020 5 26 /06 /juin /2020 18:14

Randonnée du 23 juin 2020

 

Belle randonnée en circuit sur cet immense plateau calcaire qui marque l’extrémité W du Massif des Bornes

 

La Montagne de Sous Dine, malgré son nom, n’offre pas de sommet marqué mais se présente comme un vaste plateau calcaire triangulaire bordé sur 2 côtés par des falaises verticales et à priori infranchissables.

Côté N, une faille (Passage du Monthieu ou Pas de Monthieu) permet pourtant d’accéder au plateau et à son point haut (2004m).

Le retour s’effectue SW à travers le plateau dans un vaste dédale de lapiaz pour descendre au col de l’Enclave avant de revenir au point de départ.

 

Conditions : temps chaud, quelques bourgeonnements sur les sommets en cours de journée

Difficulté : moyenne + (longueur de la boucle, la montée sous le Pas de Monthieu est raide jusqu'au passage câblé (terre, herbe, pierres glissantes). La main courante, pratiquement horizontale, se prend de gauche à droite (ne pas s'engager sur les nombreuses traces dans l'herbe au-dessus, le sentier principal repart derrière le gros sapin au bout du câble). Le Pas de Monthieu ne présente pas de difficulté particulière (court cheminement dans une faille de la falaise)

Flore : abondante flore estivale (rhododendrons, arnica, gentiane de Koch, etc)

Faune : importante harde de bouquetins mâles

 

Départ

Hameau des Cheneviers (village de Mont-Piton) atteint par RN 203 Annecy - Bonneville et la D2 qui conduit à Thorens-Glières. Au centre de ce village prendre à gauche la direction de la Roche sur Foron, continuer sur 5km environ, puis tourner à droite vers Mont Piton (pancarte) .  Suivre  ensuite les panneaux "les Cheneviers" -  parking au bout du hameau - alt. départ 1090m.

 

Itinéraire

Carte IGN 1/25000° 3430 ET La Clusaz - Le Grand Bornand

Du parking, laisser une piste à droite et prendre S (panneaux) le large chemin "jeepable" qui monte dans la forêt en direction du col de l’Enclave et dessert l’alpage de Champ Laitier.

Au lieudit "la Croisée" (1377m) emprunter E puis NE une piste récente qui part sur la gauche parallèlement à la falaise de Sous Dine (panneau à gauche sur arbre "Sous Dine - Monthieu"). Laisser ensuite la piste pour prendre le sentier à main droite vers le Passage du Monthieu.

nb : de nouvelles et nombreuses pistes forestières ont été tracées, ne permettant pas toujours de se repérer par rapport aux indications de la carte IGN. Suivre les panneaux bois "Sous Dine" ou "Monthieu" bien visibles aux carrefours des pistes.

Après avoir remonté le pierrier de la combe Arambeau, le sentier poursuit S en direction de la falaise puis, après une nouvelle traversée E, sort dans les éboulis au pied de celle-ci et s'élève S dans une faille bien visible (passage du Monthieu).

 

nb : ce secteur est escarpé (sur le haut, un câble a été récemment mis en place dans une traversée exposée) et reste en permanence humide (suintements) et donc très glissant. Redoubler d’attention.

 

A la suite du passage de la faille, sans difficulté particulière (main-courante câblée à la sortie), rejoindre le plateau par le sentier qui longe E la falaise de la montagne de Sous Dine en offrant de beaux points de vue sur celle-ci ainsi que sur la Roche Parnal (1896m), bien visible à l’E, et sur la petite pyramide herbeuse de Sur Cou (1809m) au N.

Atteindre ainsi sans difficulté la croix (2001m) et, après 300m de cheminement sur la crête, la borne qui marque le sommet de la montagne de Sous Dine (2004m). Remarquer au passage les nombreuses dolines en forme d’entonnoirs où les bouquetins aiment se reposer et chercher l’ombre des rochers et la fraîcheur (d'épaisses plaques de neige subsistent encore dans les creux).

Du sommet, vue exceptionnelle sur le Massif des Bornes, le plateau du Parmelan, la chaîne des Aravis, les sommets du Chablais et du Jura et le lac Leman.

Pour le retour, revenir à la croix puis trouver (panneaux) un sentier bien marqué qui traverse le plateau W/SW dans un dédale de lapiaz et de bosquets de pins à crochets et passer par la vaste zone où des « randonneurs-artistes » ont créé des sculptures originales avec les formes tourmentées des rochers façonnés par l’érosion.

Au bas de la pente, prendre le sentier à main droite qui plonge dans la forêt puis rejoint la piste pastorale qui dessert l’alpage de Champ Laitier  près du lieudit "Trou de la Pierre" (1571m - panneaux)

Poursuivre à main droite vers "les Cheneviers" et après un passage taillé dans la falaise et quelques lacets, prendre éventuellement le raccourci (panneaux) par le sentier qui passe au col de l'Enclave (chalet d'alpage),  avant de retrouver l’embranchement avec la piste de montée (lieudit la Croisée) puis notre point de départ.

 

Dénivelé : 950m environ

Temps de marche : 5 h 30 (dont 3 h 30 de montée)

Distance : 13km

 

Montagne de Sous Dine - Vue générale Est

Montagne de Sous Dine - Vue générale Est

La piste "jeepable" au départ

La piste "jeepable" au départ

...suite

...suite

La traversée E sur la piste vers le Passage du Monthieu

La traversée E sur la piste vers le Passage du Monthieu

Le bachal de l'ACCA

Le bachal de l'ACCA

La falaise de la Montagne de Sous Dine vue de la piste

La falaise de la Montagne de Sous Dine vue de la piste

Le départ du sentier vers le Passage du Monthieu

Le départ du sentier vers le Passage du Monthieu

Le pierrier de la combe Arembeau

Le pierrier de la combe Arembeau

Vue Est sur Sur Cou 1809m et Roche Parnal 1896m

Vue Est sur Sur Cou 1809m et Roche Parnal 1896m

Le début des difficultés sous le Passage du Monthieu

Le début des difficultés sous le Passage du Monthieu

Le passage câblé (le cheminement va de gauche à droite)

Le passage câblé (le cheminement va de gauche à droite)

La suite du sentier de montée à la sortie du passage câblé

La suite du sentier de montée à la sortie du passage câblé

Vue arrière (le sentier passe devant le gros sapin)

Vue arrière (le sentier passe devant le gros sapin)

Le sentier sous le Passage du Monthieu

Le sentier sous le Passage du Monthieu

Passage du Monthieu

Passage du Monthieu

Passage du Monthieu (vue arrière)

Passage du Monthieu (vue arrière)

Arrivée sur le plateau de la Montagne de Sous Dine

Arrivée sur le plateau de la Montagne de Sous Dine

Le sentier

Le sentier

...suite - les lapiaz

...suite - les lapiaz

Vue Nord sur la plaine de l'Arve, le lac Léman et le Jura

Vue Nord sur la plaine de l'Arve, le lac Léman et le Jura

La falaise de la montagne de Sous Dine - vue Est

La falaise de la montagne de Sous Dine - vue Est

La croix de la montagne de Sous Dine 2001m

La croix de la montagne de Sous Dine 2001m

Zoom sur la Chaîne du Bargy (de d. à g. : Pic de Jallouvre, Pointe Blanche, Pointe du Midi, Petit et Grand Bargy)

Zoom sur la Chaîne du Bargy (de d. à g. : Pic de Jallouvre, Pointe Blanche, Pointe du Midi, Petit et Grand Bargy)

La falaise de la montagne de Sous Dine (vue W)

La falaise de la montagne de Sous Dine (vue W)

Le Mont Blanc et la Chaîne des Aravis

Le Mont Blanc et la Chaîne des Aravis

Le sentier de descente à travers le plateau

Le sentier de descente à travers le plateau

Le plateau (dolines et lapiaz)

Le plateau (dolines et lapiaz)

Les seigneurs des lieux (harde de mâles de 15 à 20 ans)

Les seigneurs des lieux (harde de mâles de 15 à 20 ans)

...suite

...suite

Les "sculptures"

Les "sculptures"

Randonnée Montagne - Montagne de Sous-Dine (Bornes - Haute Filière)
Rocher de l'Enclave 1583m  vu du Trou de la Pierre

Rocher de l'Enclave 1583m vu du Trou de la Pierre

Chalet du col de l'Enclave 1495m

Chalet du col de l'Enclave 1495m

Partager cet article
Repost0
3 juin 2020 3 03 /06 /juin /2020 21:24

Randonnée du 02 juin 2020

 

L’itinéraire qui mène à la Pointe de la Galoppaz est accessible assez tôt en saison grâce à son altitude peu élevée (sommet : 1681m). La partie "haute" s'effectue dans les alpages et permet, à partir du Col de la Buffaz, d'avoir une vue d'ensemble sur les principaux sommets du Massif des Bauges (Mont Colombier, Dent d'Arclusaz, Mont Trélod, Pointe d'Arcalod, Mont Pécloz)

 

Conditions : temps doux, quelques remontées de brume, ciel se chargeant progressivement dans l'après-midi.

 

Difficulté : moyenne + dans les conditions du jour (terrain gras dans certains secteurs car chute de pluie dans la nuit), passages en devers, montée soutenue dans la forêt.

 

Flore : lys de St Bruno, narcisse, géranium, myosotis, orchis, etc

 

Départ

 

Lieudit Le Fournet (1043m), 2 km avant le col des Prés en venant de St Jean d'Arvey, Thoiry. Stationnement sur la gauche de la route.

 

Itinéraire

 

Carte IGN 1/25000° 3432 OT (Massif des Bauges)

 

Emprunter le chemin "jeepable" en contrebas du lieu de stationnement (panneau Pointe de la Galoppaz) qui conduit aux chalets d'alpage.

Après la traversée du ruisseau et une légère montée, prendre à gauche à la première patte d'oie la direction des chalets de l'Allier. Peu après un premier chalet rénové récemment, un panneau bois indique à droite la direction de la  "Pointe de la Galoppaz " (2 h 10 - temps sous-estimé : compter au minimum 30mn supplémentaires).

Le sentier serpente en lacets soutenus dans la forêt et débouche dans une clairière sous l’arête rocheuse du Grand Roc (1623m) avant de descendre sur les chalets de la Buffaz (1498m) et au col de la Buffaz (1439m).

Une raide montée dans l'alpage permet d'accéder à la Petite Pointe de la Galoppaz (1623 m), puis au sommet de la Pointe de la Galoppaz (croix : 1681m) d'où la vue est magnifique (Sillon Chambérien, Vallée de l'Isère, principaux sommets du Massif des Bauges).

 

Retour par l'itinéraire de montée ou,  

 

en boucle,  en revenant N jusqu'au plateau,  puis en prenant S le sentier qui emprunte le fond de la combe et qui descend au col de la Galoppaz (1479m).

 

nb : une sente bien marquée part directement sous le sommet ("dré dans l'pentu") pour rejoindre le col de la Galoppaz (forte pente, terrain glissant, variante à emprunter par temps sec exclusivement).

 

Après avoir longé N la falaise sous la Pointe de la Galoppaz  le sentier traverse une forêt mixte et arrive à une patte d’oie. Poursuivre tout droit en direction de Combe Servenne en laissant à gauche l’itinéraire vers Arvey (panneau bois récent sur arbre).

 

Une longue traversée sous les barres rocheuses du contrefort S de la Pointe de la Galoppaz (attention aux chutes de pierres)  amène au col de Combe Servenne (1292m). Au col, continuer tout droit vers le col des Prés après avoir laissé à gauche le chemin forestier qui descend vers le hameau de Fenestroz.

Poursuivre sur 750m environ (remarquer les magnifiques spécimens d'épicéas) et, à la traversée du lit du ruisseau du Grand Raya (le plus souvent à sec), ne pas prendre l'ancienne piste, non entretenue,  qui continue en face (croix rouge et jaune sur arbre à gauche) et qui semble remonter vers le col de la Buffaz, mais descendre à gauche dans la trace qui suit  la rive droite du ruisseau,  puis par un sentier mieux marqué et une piste forestière.

 

Le sentier descend agréablement vers le chalet des Côtes de Marles puis, peu après les chalets des Côtes Gueulet, rejoint l’itinéraire de montée (1° patte d'oie) à proximité du départ.

 

 

Dénivelé : 700m

 

Temps total : 5h30 (dont 2h45 de montée)

 

Distance estimée : 9,2km

Pointe de la Galoppaz (1681m)

Pointe de la Galoppaz (1681m)

La piste au départ du Fournet

La piste au départ du Fournet

L'objectif du jour vu du départ

L'objectif du jour vu du départ

L'arrivée du sentier sur le plateau d'alpage de la Buffaz

L'arrivée du sentier sur le plateau d'alpage de la Buffaz

L'alpage et les chalets de la Buffaz (1498m)

L'alpage et les chalets de la Buffaz (1498m)

Vue arrière sur l'alpage de la Buffaz - Le Grand Roc (1623m)

Vue arrière sur l'alpage de la Buffaz - Le Grand Roc (1623m)

Vue arrière sur les chalets de la Buffaz

Vue arrière sur les chalets de la Buffaz

Petite Pointe de la Galoppaz (1623m) vue du col de la Buffaz (1439m)

Petite Pointe de la Galoppaz (1623m) vue du col de la Buffaz (1439m)

Vue arrière sur l'itinéraire de montée - col de la Buffaz

Vue arrière sur l'itinéraire de montée - col de la Buffaz

Vue arrière sur la Petite Pointe de la Galoppaz

Vue arrière sur la Petite Pointe de la Galoppaz

La plus récente des deux croix du sommet

La plus récente des deux croix du sommet

Au sommet, devant le Pic de la Sauge (1612m)

Au sommet, devant le Pic de la Sauge (1612m)

Le sentier de descente vers le col de la Galoppaz (1479m) - Pic de la Sauge

Le sentier de descente vers le col de la Galoppaz (1479m) - Pic de la Sauge

Le sentier de descente (dré dans l'pentu) de la Pointe de la Galoppaz

Le sentier de descente (dré dans l'pentu) de la Pointe de la Galoppaz

Le troupeau de génisses dans l'alpage de la Galoppaz sous l'oeil du gardien

Le troupeau de génisses dans l'alpage de la Galoppaz sous l'oeil du gardien

Les barres rocheuses des contreforts W de la Pointe

Les barres rocheuses des contreforts W de la Pointe

Le sentier en traversée vers le col de Combe Servenne

Le sentier en traversée vers le col de Combe Servenne

...suite (vue arrière)

...suite (vue arrière)

La piste forestière au col de Combe Servenne

La piste forestière au col de Combe Servenne

Suite de l'itinéraire de retour - vue sur le Grand Roc

Suite de l'itinéraire de retour - vue sur le Grand Roc

Le retour au lieudit  le Fournet

Le retour au lieudit le Fournet

Partager cet article
Repost0
29 mai 2020 5 29 /05 /mai /2020 10:35

Randonnée du 25 mai 2020

 

La montée au Chalet du Plan par le Pas du Roc et Champ Laitier (ou Champlaitier) est assez exceptionnelle : le passage taillé dans la falaise, l'immense alpage de Champ Laitier et le retour par le Plateau des Glières, haut lieu de l'histoire du maquis savoyard ponctuent cette randonnée hors du commun.

 

Conditions : beau temps doux

Difficulté : moyenne (longueur de l’itinéraire, le raide passage du Pas du Roc est déconseillé aux enfants et aux personnes sujettes au vertige)

Flore : abondante (ancolie, gentiane printanière et de Koch, bois-gentil, crépide dorée, lottier, liondent, pétasite blanc, etc)

 

Départ

Lieudit « le Pont de Pierre » sur la route d'accès au col des Glières.

A partir d'Annecy, Prendre la D 1200 en direction de la Roche-sur-Foron.  Dans le hameau du Plot prendre à droite la D 2 vers Thorens-Glières puis continuer par la D 55 vers Usillon et Nant Sec. Poursuivre sur 2 km environ vers le col des Glières et se garer à proximité de la station de pompage (emplacements de stationnement de part et d'autre de la route.)

Itinéraire

Cartes IGN 1/25000° 3430 ET La Clusaz – Grand-Bornand et 3430 OT Mont Salève – St-Julien-en-Genevois – Annemasse.

Du stationnement (alt. départ 947m), redescendre par la route sur 200m environ puis prendre le sentier à droite (panneau bois « Pas du Roc ») qui s’élève en lacets dans une belle forêt avant d’atteindre le pied de la falaise. Le sentier du Pas du Roc (appelé aussi « sentier des Espagnols » en hommage au Républicains espagnols qui ont rejoint les rangs de la résistance en 1940)  a été taillé dans la falaise à partir de 1830 pour permettre d’acheminer le bois des forêts du Plateau des Glières vers les fours d’une verrerie installée au pied des pentes dans le hameau du même nom. La traversée est raide et vertigineuse mais le passage est large et une main-courante sur toute sa longueur (chaîne contre la paroi) ainsi que des marches de bois sur les tronçons les plus pentus facilitent la montée.

La plus grande attention est toutefois requise car le rocher est patiné et glissant même par temps sec (corde utile pour les jeunes enfants et les personnes sujettes au vertige).

Au sommet, une passerelle bois permet de traverser le Nant des Brassets - malheureusement à sec à cette période - avant qu'il saute la falaise en cascade (250m) et de rejoindre le belvédère du Pas du Roc offrant une vue magnifique, notamment S/SW sur la Tête de Bunant (1640m), la gorge de la Grotte de la Diau et le plateau du Parmelan.

 

Poursuivre NE dans le bois vers Champ Laitier (panneaux) en suivant la rive droite du Nant des Brassets (belles vasques), passer au lieudit « la Source » (1340m – panneaux) puis à celui des « Plantations » (1365m – panneaux)  avant  d’arriver sur le vaste alpage de Champ Laitier (lieudit Champ Laitier sud (1380m – panneaux).

Le sentier continue NE vers le chalet du Plan  sous le contrefort SE de la Montagne de Sous-Dine (2004m) à main gauche.

Du chalet du Plan (1400m – panneaux), beaux points de vue sur l’ensemble de l’alpage de Champ Laitier, la Montagne de Sous-Dine, Roche Parnal (1896m) et la Montagne des Frêtes,.

 

nb : à Champ Laitier sud,  le panneau « Sous-Dine » invite les randonneurs à partir à droite, dans la direction opposée, par une sente à peine visible qui amène au lieudit « Champ Laitier » 1360m,  au carrefour du sentier montant vers le chalet du Plan et Sous-Dine à main gauche avec celui se dirigeant vers la montagne des Frêtes et le plateau des Glières à droite. Ce détour est-il destiné à protéger l’alpage à proximité du chalet du Plan (zones humides, érosion) ?Aucune explication n’est apportée sur le terrain.

 

A partir du chalet du Plan, plusieurs options ou extensions sont possibles pour le retour :

 

  • accéder à la Montagne de Sous-Dine par le Trou de la Pierre et revenir au chalet du Plan par le passage du Monthieu (compter 3h supplémentaires) et/ou
  • revenir par l’itinéraire de montée en gardant en mémoire que le Pas du Roc est encore plus impressionnant à la descente,
  • prolonger vers le Plateau des Glières (en ayant pris éventuellement soin de venir déposer au départ  un véhicule au Col des Glières pour éviter les 6 km de l’itinéraire sans grand intérêt qui ramène au parking du Pont de Pierre par les hameaux de Paccot et de la Verrerie soit 2h/2h30 supplémentaires). 

Pour rejoindre le col et le plateau des Glières, descendre au bas du vallon et, au lieudit « Champ Laitier » (1360m – panneaux),  poursuivre vers le « plateau des Glières » et la « passerelle des Brassets » (1354m). Après avoir traversé le Nant des Brassets, le sentier serpente dans la forêt mixte de la face NW de la Montagne des Frêtes (quelques secteurs pentus), atteint le lieudit « Montagne des Frêtes » (1537m – panneaux), passe à la brêche dite de « Ronceveaux » (1620m) et  à la « Commanderie » 1550m – panneaux) avant d’atteindre la crête qui domine le plateau des Glières (beaux points de vue) puis le col des Glières après une courte et raide descente dans l’alpage.

 

 

Dénivelé : 740m

Temps de marche : 5h00 à 5h30 (dont 2h30 à 3 h de montée au Pas du Roc et au Chalet du Plan puis par la Montagne des Frêtes pour le retour)

Distance estimée : 14km

Zoom sur le Pas du Roc (depuis le Pont de Pierre - le passage arrive dans l'échancrure au-dessus de la marque laissée par la cascade au centre de la photo)

Zoom sur le Pas du Roc (depuis le Pont de Pierre - le passage arrive dans l'échancrure au-dessus de la marque laissée par la cascade au centre de la photo)

Zoom sur la passerelle au-dessus de la cascade (vue du parking)

Zoom sur la passerelle au-dessus de la cascade (vue du parking)

Zoom sur le Pas du Roc (la 1°arche)

Zoom sur le Pas du Roc (la 1°arche)

Plan de l'Aigle (1676m)

Plan de l'Aigle (1676m)

Grotte de la Diau (au centre de la photo)

Grotte de la Diau (au centre de la photo)

Le départ du Pas du Roc

Le départ du Pas du Roc

Le Pas du Roc (suite)

Le Pas du Roc (suite)

...suite (le secteur des marches)

...suite (le secteur des marches)

Vue sur le parking du Pont de la Pierre sur la route du col des Glières

Vue sur le parking du Pont de la Pierre sur la route du col des Glières

Le Pas du Roc (la 1° arche)

Le Pas du Roc (la 1° arche)

L'arche (vue arrière)

L'arche (vue arrière)

...suite de la montée

...suite de la montée

Vue arrière

Vue arrière

...suite de la montée

...suite de la montée

Vue arrière (hameau de la Verrerie)

Vue arrière (hameau de la Verrerie)

Vers la fin du Pas du Roc

Vers la fin du Pas du Roc

La passerelle sur le Nant des Brassets avant la cascade

La passerelle sur le Nant des Brassets avant la cascade

Le point de vue depuis le belvédère du Pas du Roc

Le point de vue depuis le belvédère du Pas du Roc

La 2° arche

La 2° arche

Entrée sur l'alpage de Champ Laitier

Entrée sur l'alpage de Champ Laitier

Montée vers le chalet du Plan

Montée vers le chalet du Plan

Chalet du Plan (1400m) - La Tête (1761m)

Chalet du Plan (1400m) - La Tête (1761m)

Chalet du Plan et Montagne de Sous-Dine (2004m)

Chalet du Plan et Montagne de Sous-Dine (2004m)

Zoom sur Roche Parnal (1896m)

Zoom sur Roche Parnal (1896m)

Vers la Montagne des Frêtes et le col des Glières

Vers la Montagne des Frêtes et le col des Glières

Le Nant des Brassets (à sec) qui draine pourtant les eaux de Champ Laitier !

Le Nant des Brassets (à sec) qui draine pourtant les eaux de Champ Laitier !

Le sentier dans la forêt de la Montagne des Frêtes (vue arrière)

Le sentier dans la forêt de la Montagne des Frêtes (vue arrière)

La "brêche" de Ronceveaux (1620m)

La "brêche" de Ronceveaux (1620m)

Suite du sentier vers le plateau des Glières (la Commanderie)

Suite du sentier vers le plateau des Glières (la Commanderie)

La crête dominant le plateau des Glières - Montagne des Auges

La crête dominant le plateau des Glières - Montagne des Auges

Plateau des Glières - Massif du Bargy - Aiguillle Verte

Plateau des Glières - Massif du Bargy - Aiguillle Verte

Plateau des Glières - Monument de la Résistance - Le Pic de Jallouvre

Plateau des Glières - Monument de la Résistance - Le Pic de Jallouvre

Partager cet article
Repost0
29 mai 2020 5 29 /05 /mai /2020 10:33

Randonnée du 17 mai 2020

 

La montée au Plan de la Limace à travers les alpages de Jarsy, idéale en raquettes en raison de son relief vallonné sécurisant, est aussi une agréable randonnée de début de saison. En fonction des conditions, cet itinéraire peut aussi être prolongé vers Tré-le Molard et le Mont de la Coche par le passage de Plan Molard (400m de dénivelé supplémentaire pour les deux sommets).

 

Conditions : brumes tenaces, temps frais, éclaircies dans l’après-midi.

Difficulté : facile

Flore : centaurée, liondent, orchis, saponaire, etc.

 

Départ

Hameau du Coudray, Village de Jarsy atteint par la D 911 (Le Chatelard - Ecole) puis la D 60b. Dans le village suivre les pancartes en bois (Préchérel, le Coudray) puis tourner à droite (pancarte "Coudray") pour atteindre le petit parking à l’entrée du hameau (altitude départ 920m).

 

Itinéraire

Carte IGN 1/25000° 3432 OT Massif des Bauges

Sortir E du hameau en empruntant la piste pastorale qui monte à travers la forêt puis dessert les alpages.

Après une large boucle E, atteindre les premiers chalets du Chargieu (1320m - panneau) puis continuer N dans les pentes qui mènent aux chalets de Très-le-Mont en coupant chaque fois que souhaité (sentes bien visibles) les lacets de la piste montant vers les alpages.

A l’aplomb du chalet d’Allant, monter à vue (large draye) en direction de celui-ci et atteindre le vaste plateau d’alpage d’Allant (1580 m) avec ses nombreuses granges et autres chalets d’alpage.

Poursuivre N/NE sur cette crête vallonnée jusqu’aux ruines du Plan de la Limace (1722 m) situées à proximité d’un petit promontoire rocheux,  à contourner par la gauche pour rejoindre le « collu » séparant les vallons de Plan Molard et des Farnets.

Retour par le même itinéraire (option de ce jour) ou,  en boucle,  par la piste de Préchérel : après les ruines du Plan de la Limace, laisser à gauche les chalets d’Allant pour rejoindre à vue  la croix d’Allant (1580 m) en traversant le plateau à main droite puis retrouver la piste pastorale qui descend vers le hameau de Précherel, à proximité de la stèle (hommage à deux soldats fusillés en 1944), dont la plaque a disparu).

Poursuivre sur cet itinéraire jusqu’au lieudit « le Replat » (1190 m – panneaux), puis laisser la piste vers Précherel pour emprunter la piste forestière qui part S à gauche et qui rejoint le sentier de montée venant du hameau du Coudray au lieudit « le Gotté » (1042 m – panneaux), après une longue traversée descendante (1,4km) dans la forêt, puis le parking de départ.

 

Dénivelé : 840m environ

Temps de marche : 5h00 (dont 2h30 de montée) - Ajouter 1h pour l'option piste de Préchérel

Distance estimée : 12km (+ 3km pour l'option Préchérel)

Le Plan de la Limace sous Tré-le-Molard et le Mont de la Coche

Le Plan de la Limace sous Tré-le-Molard et le Mont de la Coche

Le vallon d'Arclusaz sous la brume (vu de la piste de montée)

Le vallon d'Arclusaz sous la brume (vu de la piste de montée)

L'alpage de Tré-le-Mont

L'alpage de Tré-le-Mont

Un des chalets de Tré-le-Mont

Un des chalets de Tré-le-Mont

Grange à Tré-le-Mont

Grange à Tré-le-Mont

Chalets du Roseau

Chalets du Roseau

Le sentier au-dessus des chalets du Chargieu

Le sentier au-dessus des chalets du Chargieu

Premier chalet d'Allant

Premier chalet d'Allant

L'alpage et les chalets d'Allant

L'alpage et les chalets d'Allant

Chalets d'Allant (vue arrière sur l'itinéraire vers le Plan de la Limace)

Chalets d'Allant (vue arrière sur l'itinéraire vers le Plan de la Limace)

La piste pastorale vers le Plan de la Limace

La piste pastorale vers le Plan de la Limace

Vue arrière sur l'alpage d'Allant

Vue arrière sur l'alpage d'Allant

Murets de pierres délimitant les alpages

Murets de pierres délimitant les alpages

L'alpage d'Allant - Rochers de la Bade (1850m) et Mont Colombier (2045m)

L'alpage d'Allant - Rochers de la Bade (1850m) et Mont Colombier (2045m)

Dent de Pleuven (1771m) et Mont Trélod (2181m)

Dent de Pleuven (1771m) et Mont Trélod (2181m)

Suite de l'itinéraire de montée (vue arrière)

Suite de l'itinéraire de montée (vue arrière)

Plan de la Limace (1722m)

Plan de la Limace (1722m)

...suite

...suite

Tré le Molard (2035m) et Mont de la Coche (2070m)

Tré le Molard (2035m) et Mont de la Coche (2070m)

L'alpage d'Allant

L'alpage d'Allant

Alpage d'Allant - Mont Pécloz (2187m)

Alpage d'Allant - Mont Pécloz (2187m)

Retour vers les chalets d'Allant - Mont Pécloz

Retour vers les chalets d'Allant - Mont Pécloz

Retour vers le 1° chalet d'Allant

Retour vers le 1° chalet d'Allant

Pointe de la Fougère (1795m)

Pointe de la Fougère (1795m)

Mont Pécloz

Mont Pécloz

Dent de Pleuven et Mont Trélod

Dent de Pleuven et Mont Trélod

Partager cet article
Repost0
7 février 2020 5 07 /02 /février /2020 22:24

Randonnée du 06 février 2020

Belle randonnée à raquettes (en circuit) dans un environnement  de forêts et d’alpages

Résumé : ce secteur un peu délaissé du massif des Bauges, orienté Nord,  offre de nombreuses possibilités de randonnées à raquettes, sans grande difficulté ni risque objectif, de beaux points de vue et un cadre sauvage.

Conditions : ciel voilé, température agréable. Neige douce et récente couche de poudreuse (10 à 20cm selon l’altitude).

Difficultés : facile (parcours essentiellement sur route forestière ou pistes).

Matériel : raquettes (chaussées dès le départ)

Départ

Village de Bellecombe-en-Bauges atteint par Cusy (D 911), Allèves (D 6) ou la Motte-en-Bauges (D 61). Au centre du village, passer devant la Mairie puis tourner à droite (panneaux « les Scieries », Mont-devant, Mont-derrière). Après 400m environ, laisser la route poursuivre vers les hameaux pour prendre à droite (panneaux) la petite route puis la piste (sans issue) qui conduisent au lieu-dit « les Scieries ». Parking à gauche avant le pont de bois qui amène à l’ancien moulin à eau (scierie à « grand cadre ») entièrement réhabilité par une association de passionnés et en état de marche (intéressante visite libre du moulin et du bief, panneaux explicatifs).

 

Itinéraire  

Carte IGN 1/25000° 3432 OT Massif des Bauges

Du stationnement (altitude départ 898m), traverser le pont et monter S/SE à vue dans le pré en lisière du bois (de préférence, au départ, au sentier pierreux et humide du GR de Pays « Tour des Bauges »). Après 500m environ rejoindre le GR 96/GRP Tour du Lac d’Annecy qui se poursuit par un large chemin en sous-bois.

Traverser la route forestière (interdite à la circulation et non déneigée) et continuer en face en sous-bois (raccourci). Retrouver la route forestière et suivre ses lacets après avoir laissé le GR s’en écarter (cote 1156m) sous le Mont d’Etrier (1404m).

A l’embranchement suivant (1,2 km environ) prendre W/NW la piste forestière à droite, atteindre le lieudit « Trou de la fenêtre » (1269m),  puis poursuivre S par une longue traversée sous le Mont Chabert (1475m), à travers les bois et d’anciens alpages avant d’arriver au Col du Plane ((1337m) et retrouver le GR 96.

Au col (panneaux) prendre N/NE  (nb : en sens inverse de la montée) le GR 96, laisser à droite après 300m  la piste vers le Mont Julioz et continuer vers l’alpage des Mouilles (1256m) et ses chalets.

L’itinéraire se poursuit W sur le GR 96 : après un court tronçon de piste (400m) quitter celle-ci pour se diriger N vers les chalets de la Raverette (1242m) qui dominent un vaste alpage vallonné orienté N/S. Descendre à vue pour retrouver à la cote 1156m (voir ci-dessus)  la route forestière, et l’itinéraire suivi à la montée avant de rejoindre le point de départ.

 

Dénivelé : 500m

Temps de marche : 4h30

Distance estimée : 10,5km

Chalets et alpage des Mouilles (1256m)

Chalets et alpage des Mouilles (1256m)

Ancien chalet d'alpage sur la piste de montée

Ancien chalet d'alpage sur la piste de montée

Vue arrière depuis la piste de montée - le Roc des Boeufs

Vue arrière depuis la piste de montée - le Roc des Boeufs

Zoom sur le Roc des Boeufs (1774m)

Zoom sur le Roc des Boeufs (1774m)

Sur l'itinéraire de montée

Sur l'itinéraire de montée

La route forestière

La route forestière

Les hameaux de Mont-devant et de Mont-derrière - le Roc des Boeufs

Les hameaux de Mont-devant et de Mont-derrière - le Roc des Boeufs

...suite de l'itinéraire de montée

...suite de l'itinéraire de montée

...suite (vue arrière)

...suite (vue arrière)

...suite

...suite

Col du Plane (1337m) - la piste vers l'alpage des Mouilles

Col du Plane (1337m) - la piste vers l'alpage des Mouilles

Chalets et alpage des Mouilles (1256m)

Chalets et alpage des Mouilles (1256m)

Chalet des Mouilles

Chalet des Mouilles

La piste de  forestière de descente vers la Raverette

La piste de forestière de descente vers la Raverette

Alpage et chalets de la Raverette (1242m) - Mont d'Etrier (1404m)

Alpage et chalets de la Raverette (1242m) - Mont d'Etrier (1404m)

Chalets de la Raverette

Chalets de la Raverette

Alpage de la Raverette

Alpage de la Raverette

Vue arrière

Vue arrière

...suite

...suite

Alpage de la Raverette

Alpage de la Raverette

Sur l'itinéraire de descente

Sur l'itinéraire de descente

...suite - les hameaux de Bellecombe-en-Bauges et le Roc des Boeufs

...suite - les hameaux de Bellecombe-en-Bauges et le Roc des Boeufs

Vue sur la Montagne du Charbon (Banc-Plat)

Vue sur la Montagne du Charbon (Banc-Plat)

Chalet d'alpage

Chalet d'alpage

Le moulin (scie à grand cadre) utilisant l'eau du torrent  au lieudit "les scieries"

Le moulin (scie à grand cadre) utilisant l'eau du torrent au lieudit "les scieries"

Partager cet article
Repost0
5 février 2020 3 05 /02 /février /2020 22:12

Randonnée du 30 janvier 2020

Beau circuit à raquettes sur les crêtes de la Montagne du Semnoz

Résumé : situé au N du Massif des Bauges, la montagne du Semnoz  ou "le Semnoz"est une longue (16 km) croupe arrondie de moyenne montagne séparant les anciennes vallées glaciaires occupées partiellement par le lac du Bourget et le lac d’Annecy

Son relief et son altitude modeste (1600/1700m)  rappellent le Jura,  et ses 4 points hauts en reprennent la dénomination particulière (dans l’ordre du N au S : Crêt de la Grande Danne, Crêt de Tertère, Crêt de Chatillon et Crêt de l’Aigle). Ces vastes espaces,  bien adaptés à la pratique ludique et sans danger de la raquette, offrent de très beaux points de vue sur les vallées et les sommets voisins.

Conditions : brumes épaisses au départ puis beau temps frais avec quelques nuages d'altitude.

Difficulté : facile par temps clair mais redouter les brumes souvent tenaces qui enveloppent les crêtes rendant très aléatoire le cheminement en dehors des parcours « raquettes » balisés (circuit des 3 lacs par « les crêtes » ou par « le Crêt de l’Aigle »).

Matériel : raquettes

 

Départ

Parking de la station de ski du Semnoz atteint par Annecy (D 41) ou Quintal (D 241). Se garer à l’entrée, à proximité du Foyer de ski de fond (salle hors sac).

Itinéraire  

Carte IGN 1/25000° 3431 OT Lac d’Annecy

Du parking (altitude départ 1495m), suivre S le balisage «Itinéraire raquettes » (piquets de couleur jaune) passant au pied des remontées mécaniques jusqu’au télésiège/télécabine du Belvédère à contourner par la droite. L’itinéraire s’élève ensuite dans une trouée de la sapinière (quelques passages pentus) avant de sortir dans les alpages de la face W du Semnoz puis d’arriver aux chalets de Leschaux (1668m).

Quitter alors le parcours balisé pour continuer S/SW à vue, puis atteindre le plateau et longer la crête (beaux points de vue sur l’Albanais et sur le lac du Bourget) avant de descendre vers les chalets de Gruffy (refuge du Semnoz – gîte, restauration). Remonter alors NE à main gauche sur le parcours d’accès au refuge jusqu’à une petite grange isolée puis s’orienter S pour arriver au chalet Dussolier/Dagand au pied du crêt de l’Aigle.

Grimper à vue en obliquant à main droite pour éviter la raideur de la pente et rejoindre le sommet du crêt de l’Aigle (1646m) marqué par un petit affleurement rocheux.

Du sommet, beau point de vue sur le lac du Bourget et le massif de l’Epine (Dent du Chat) à l’W, sur le Roc des Bœufs et la Tournette à l’E, ainsi que sur les sommets des Bauges.

Descendre ensuite par la crête N et se diriger à vue vers l’arrivée du téléski du Crêt de l’Aigle;  longer celui-ci vers le bas, sans le traverser, pour rejoindre les chalets des Vernettes (1580m) puis ceux du Villard (1470m), beaux chalets d’alpage, en continuant NE.

Après avoir traversé la piste de ski (avec prudence), remonter W/NW dans un relief vallonné en direction des chalets de Leschaux (le bas) puis continuer sur quelques dizaines de mètres vers les chalets "du haut" pour  retrouver le parcours balisé emprunté à la montée et le lieu de stationnement.

 

Dénivelé : 450m

Temps de marche : 3h30

Distance estimée :  8km

Vue générale sur le plateau du Semnoz (au centre le crêt de l'Aigle)

Vue générale sur le plateau du Semnoz (au centre le crêt de l'Aigle)

L'itinéraire de départ dans la forêt

L'itinéraire de départ dans la forêt

...suite

...suite

Suite de l'itinéraire de montée

Suite de l'itinéraire de montée

...suite

...suite

...suite

...suite

Chalets de Leschaux (les hauts -1668m)

Chalets de Leschaux (les hauts -1668m)

Les crêtes du Semnoz

Les crêtes du Semnoz

Vue sur la vallée et le lac du Bourget sous la brume

Vue sur la vallée et le lac du Bourget sous la brume

...suite

...suite

Vue générale de l'itinéraire vers les chalets Dussolier-Dagand et le crêt de l'Aigle

Vue générale de l'itinéraire vers les chalets Dussolier-Dagand et le crêt de l'Aigle

Chalets de Gruffy (refuge du Semnoz)

Chalets de Gruffy (refuge du Semnoz)

La grange "isolée" entre les chalets de Gruffy et  et les chalets Dussolier-Dagand

La grange "isolée" entre les chalets de Gruffy et et les chalets Dussolier-Dagand

Chalet Dussolier-Dagand et crêt de l'Aigle (1646m)

Chalet Dussolier-Dagand et crêt de l'Aigle (1646m)

Sommet du crêt de l'Aigle

Sommet du crêt de l'Aigle

Zoom sur la Tournette (2351m)

Zoom sur la Tournette (2351m)

Zoom sur la Pointe Percée et la chaîne des Aravis (partie nord)

Zoom sur la Pointe Percée et la chaîne des Aravis (partie nord)

Zoom sur le Mont Blanc et son nuage lenticulaire

Zoom sur le Mont Blanc et son nuage lenticulaire

Chalets des Vernettes (1580m)

Chalets des Vernettes (1580m)

Chalets du Villard (1470m)

Chalets du Villard (1470m)

Retour vers les chalets de Leschaux (vue générale du plateau du Semnoz)

Retour vers les chalets de Leschaux (vue générale du plateau du Semnoz)

Chalets de Leschaux (les bas)

Chalets de Leschaux (les bas)

Partager cet article
Repost0
2 février 2020 7 02 /02 /février /2020 19:25

Randonnée du 01 février 2020

Agréable randonnée à travers une grande variété de paysages autour du village de Jongieux.

Résumé : séparant le lac du Bourget de la plaine du Rhône, le plateau incliné du Mont de la Charvaz (1150m) présente des singularités remarquables. Boisé dans sa partie supérieure et comportant de nombreuses zones humides à proximité de la plaine alluviale du Rhône, ses coteaux, orientés W, abritent depuis le XVI° s. la culture de la vigne(*).

Conditions : temps doux, brumes tenaces, quelques éclaircies en fin d'après-midi.

Difficultés : facile (pistes et/ou bons sentiers) mais balisage très parcimonieux dans la partie supérieure de l’itinéraire.

Flore : primevère, marguerite

Départ

Village de Jongieux atteint par Chanaz (D 18 ou D 921) et Lucey. Parking à proximité de l’église.  

Itinéraire

Carte IGN 1/25000° 3332 OT Chambéry – Aix-les-Bains – Lac du Borget

Du stationnement (altitude départ 320m), emprunter le GR 9 – GR 65 (Chemin de Compostelle – panneaux et pancartes bleues) qui monte S à travers les vignes en direction du hameau de Jongieux-le-Haut en coupant les lacets de la route.

Dans le hameau (395m – panneaux), prendre à G en suivant le balisage GR, puis au 2° panneau quitter celui-ci pour prendre à G  la direction de « le Plat/Ontex/Lucey ».

Passer entre les maisons (installations viticoles à droite) puis poursuivre par la petite route bitumée qui part E/NE.

Continuer par le large chemin qui dessert les parcelles de vigne avant de traverser longuement un bois de feuillus. Atteindre une vaste clairière puis arriver au lieudit « le Plat » (478m – panneaux). Laisser alors l’itinéraire vers Ontex pour poursuivre à G vers Vraisin/Crémon/Lucey.

Après quelques dizaines de mètres, à l’embranchement, laisser à G le sentier vers Vraisin et Lucey (pancarte bois au sol) pour prendre celui de droite (pas d’indication).

Arriver au lieudit « les Golets » (370m – panneaux) et laisser à main gauche le sentier ramenant à Vraisin par le « chemin des Sarrazins » (qui sera emprunté au retour) pour continuer tout droit vers le « marais des Portes d’Enfer ».

Au lieudit « le Tour » (370m – panneaux), prendre à droite le sentier qui conduit au marais (500m environ), zone humide collinaire d’origine glaciaire et vaste espace naturel remarquable par sa faune et sa flore (panneaux).

Revenir au lieudit « les Golets » puis prendre le  « chemin des Sarrazins » qui descend vers Vraisin dans un taillis humide couvert de mousse. Le sentier rejoint une petite route au lieudit « chemin des Sarrazins (342m – panneaux) qu’il faut suivre sur 500m environ en passant par le hameau des Puthod.

Juste avant d’atteindre le hameau de Vraisin, prendre à G un chemin empierré qui part N avant de s’orienter S en montant à travers le vignoble (*). 

(*) le vignoble de Jongieux et des communes voisines (250ha) dont l'origine remonte au XVI°s. a été entièrement remodelé et remembré à partir de 1990 avec notamment d'importants travaux de de soutènement et de restructuration des sols (murets, marches, etc) effectués à la main par les vignerons, sans aucun moyen mécanique compte tenu de la pente. Sur ce sol argilo-calcaire, le cépage Altesse produit la "Roussette Cru de Marestel" auquel s'ajoutent les cépages Chardonnay, Malvoisie et Jacquère (vins blancs) ainsi que le Gamay, le Pinot noir et la Mondeuse pour les vins rouges.

Après une longue traversée dans les vignes, arriver à l’aplomb de l’église et d’une très ancienne bâtisse viticole et repérer un sentier qui longe une parcelle de vigne, traverse la route et ramène au parking de départ.

 

 

Dénivelé : 285m

Temps de marche : 3h30

Distance estimée : 8,5km

 

Le vignoble de Jongieux

Le vignoble de Jongieux

Le village de Jongieux vu du sentier de départ (vue arrière)

Le village de Jongieux vu du sentier de départ (vue arrière)

Le vignoble de Jongieux vu du sentier de montée (GR chemin de St-Jacques-de-Compostelle)

Le vignoble de Jongieux vu du sentier de montée (GR chemin de St-Jacques-de-Compostelle)

Le chemin de montée vers le bois

Le chemin de montée vers le bois

La traversée vers le Plat

La traversée vers le Plat

...suite

...suite

Mont de la Charvaz

Mont de la Charvaz

Le sentier vers le marais

Le sentier vers le marais

...suite

...suite

Marais des Puits d'Enfer

Marais des Puits d'Enfer

...suite

...suite

Le sentier de descente vers Vraisin (chemin des Sarrazins)

Le sentier de descente vers Vraisin (chemin des Sarrazins)

...suite

...suite

Le départ du chemin de traversée dans les vignes

Le départ du chemin de traversée dans les vignes

Vue sur la plaine du Rhône

Vue sur la plaine du Rhône

Le chemin de traversée dans le vignoble

Le chemin de traversée dans le vignoble

Le vignoble

Le vignoble

Vue sur le village et le vignoble de Jongieux

Vue sur le village et le vignoble de Jongieux

La taille des sarments

La taille des sarments

Partager cet article
Repost0